Le staff médical sans langue de bois

07 Mar. 2018 | Le Club

Matthieu Moreau – ostéopathe :


⁃ 34 ans, marié et papa de 2 enfants
⁃ Ostéopathe depuis 2009 entre Valbonne et Châteauneuf de Grasse.
⁃ Au rog depuis 2011
⁃ Pratique la course à pied et le trail. D’ailleurs fini premier de l’ultra-trail de 90km en avril 2018.

Qu’est ce que le fait de travailler au ROG t’apportes personnellement et professionnellement ?

Être un des ostéopathe du ROG m’a permis d’apprendre énormément de choses dans mon métier mais aussi dans la gestion d’une équipe. J’en apprend encore tous les jours en étant confronté tout au long de la saison à des blessures plus ou moins grave. Ca m’a aussi permis de m’enrichir humainement au contact des joueurs et du staff, et me créer des souvenirs inoubliables.

Comment décrirais-tu la relation avec le reste du staff ?

La communication avec les entraîneurs et le préparateur physique est essentielle pour que les informations se diffusent bien et que les blessures soit traitées de la meilleure des manières durant toute la saison. Travailler au sein d’un club comme le ROG est agréable, cela permet de tisser des liens avec les joueurs et les membres du staff qui sont devenus des amis.

Jean Magnien – kinésithérapeute :


⁃ 67 ans, marié, papa de 2 filles et grand-père de 4 petits-enfants.
⁃ Retraité depuis 1 an, kiné libéral pendant 25 ans puis 19 ans passés au Centre Helio-marin de Vallauris.
⁃ Au ROG depuis 2007
⁃ Aime la chasse, le ski, le tennis et le jardinage.

Qu’est ce que le fait de travailler au ROG t’apportes personnellement et professionnellement ?

J’ai toujours aimé la médecine du sport depuis mes études à l’hôpital de Montpellier. C’est donc avant tout une passion. Etant natif de Béziers, j’ai grandis avec le rugby et j’aime l’ambiance qu’il règne dans ce sport.
Ensuite, traiter des sportifs avec des blessures chroniques nous oblige à être efficaces très rapidement tout en respectant les délais. C’est très gratifiant de voir des joueurs revenir sur le terrain et voir que notre travaille porte ses fruits. Et puis avec l’âge, travailler avec des joueurs, plus jeunes que moi, et qui me font rire, est un réel plaisir.

Comment décrirais-tu la relation avec le reste du staff ?

Elle est primordiale car chacun a son rôle à jouer dans l’évolution et la prise en charge des joueurs. La symbiose entre nous est un gage d’efficacité. Il est donc très important qu’aucun des membres du staff ne reste dans son coin. Beaucoup de joueurs se confient au staff medical ou au préparateur physique et notre rôle est aussi d’être à l’écoute.

Cyril Blondet – ostéopathe :

⁃ 32 ans, marié
⁃ Ostéopathe dans 2 cabinets à Golf-Juan et Châteauneuf de Grasse.
⁃ Au ROG depuis 2011
⁃ Aime le golf, le ski, le football et le sport en général.

Qu’est ce que le fait de travailler au ROG t’apportes personnellement et professionnellement ?

Travailler avec une équipe sportive est ce que j’ai toujours voulu faire depuis que j’ai choisi cette voie. Il règne un esprit de fête, une bonne humeur qui est propre au rugby. Quand tu sors de l’école et que tu prends en main un groupe de joueurs, tu gagnes aussi très vite en maturité. Quand on est arrivés au club avec Matthieu, Jean nous a énormément aidé sur beaucoup de points et nous a permis de nous intégrer et d’être vite à l’aise avec tout le monde. Il y a un esprit d’équipe au sein du staff qui est très important.

Comment décrirais-tu la relation avec le reste du staff ?
Il faut que l’on soit proches, et surtout qu’on se fasse confiance. La bonne entente est primordiale pour prendre les bonnes décisions. Quand le staff médical donne le feu vert pour un joueur, ou au contraire demande un repos forcé, il faut que les coachs suivent et nous fasse confiance.

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :