Résumé du match espoirs face à La seyne


SOLIDE COMME UN ROG !

14 Déc. 2017 | Match Espoirs

Après le premier de poule il y a quinze jours, c’est au tour du second de venir fouler la pelouse du stade Perdigon. La Seyne Sur Mer venant pour confirmer son statut. Des conditions loin d’être idéales pour ce dernier match de l’année… Sur le plan comptable tout d’abord, où des Grassois clairement sous pression cherchent toujours leur premier succès de la saison. Conditions extrêmes également sur le plan météorologique où la pluie et le froid ont décidés de s’inviter pour cette rencontre.

 

DES VISITEURS PLUS RÉALISTES

Le coup d’envoi à peine donné tout le monde comprend que cela ne sera pas une grande orgie de jeu aujourd’hui. Les premiers ballons glissent des mains, ils se freinent dans les différentes flaques d’eau présentent sur le terrain qui ressemble plus à un marécage qu’autre chose. Impossible donc pour les deux équipes d’espérer grand chose quant au niveau du jeu. Les ballons devront rester au près et le combat sera plus rude.

Et c’est Grasse qui à ce petit jeu là semble le mieux en place. Dominateur en mêlée notamment, les rouges et bleus mettent en difficultés les visiteurs. Les Grassois se permettent même l’audace d’écarter quelques ballons malgré le temps.  Seul ombre au tableau de la domination local , le manque de points inscrits. Les Varois restent solidaires et bien en place face aux assauts adverses. Louka Esposito récompensera timidement les locaux de leur implication par deux pénalités (4′ et 29′).

Côté Seynois, ce premier acte se passe finalement plutôt bien. Dominés en mêlée, ils sauront faire le dos rond. Auteur d’un réalisme à toute épreuve l’équipe visiteuse convertira chacune de ses incursions dans le camp Grassois par trois pénalités (2′, 14′ et 32′).

Grasse 6-9 La Seyne Sur Mer c’est le score à la pause.

LES AVANTS GRASSOIS AU RENDEZ-VOUS

Dans ce deuxième acte les conditions n’ont pas changées. Le temps est le même, et la physionomie du match aussi. Les avants Grassois dominateurs montrent le chemin à suivre.

Suite à une série de mêlées à cinq mètres de la ligne d’en but Varoise, les « rogistes » se verront récompensés de leur hégémonie dans ce secteur de jeu par un essai de pénalité (46′). Grasse prend l’avantage 13-9.

Au fur et à mesure que le temps s’écoule dans cette deuxième mi-temps on se dit que Grasse va sûrement connaître un coup de mou et que les Seynois vont bien finir par en profiter. Mais pour la première fois de la saison Grasse est intraitable aujourd’hui. Les visiteurs tenteront leur chance à plusieurs reprises mais en face la défense rouge et bleu ne se disloque pas. Grasse reste même dominateur dans ce match. Une nouvelle pénalité de Louka Esposito (58′) et l’écart au score s’accentue. 16-9.

Le score n’évoluera plus. Les Grassois seront restés maître de leur sujet dans cette rencontre. Solides, solidaires et ayant fait le match qu’il fallait vu la météo, la victoire est logique et méritée. 16-9 le score final.

Il est désormais temps pour l’équipe espoir d’être en vacance. Quoi de mieux avant les fêtes de fin d’années que de terminer sur un bon match comme celui là. En espérant que cette performance en appellera d’autres et pourquoi pas des le 14 janvier avec la réception de Hyères au stade Perdigon.

Bonnes vacances à eux.

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :