Résumé du match de l’équipe fanion chez le leader mâconnais


LE COURAGE N’AURA PAS SUFFIT

22 Fév. 2018 | Match

Déplacement périlleux en Bourgogne pour nos Grassois ce dimanche, qui avaient la lourde tâche de défier le leader incontestable de la poule, la belle équipe de Mâcon. Le ROG fort de trois succès consécutifs avait là une superbe occasion de se relancer totalement dans ce championnat en cas de victoire. Handicapés par de nombreuses absences et face à ce qui se fait de mieux en ce moment la mission s’annonçait des plus compliquée pour les rouges et bleus.

MACON TAILLE PATRON

Très vite le ROG comprendra que la mission « exploit » n’aura pas lieu ce dimanche. Grasse fera preuve d’une grosse volonté et d’un énorme courage mais rien n’y fera. Les Bourguignons n’évoluent pas dans la même sphère que les Azuréens.

Vingt petites minutes de jeu dans cette première période et Grasse est déjà dans le dur. Pas moins de trois essais (7’, 14’, 20’) auront déjà été inscrits par les locaux. Le score 19-00.

Avec ses armes Grasse ne se découragera pas et passera la ligne d’en-but adverse (29’) par l’intermédiaire de Charlie Arrate. 19-05.

Pas le temps de souffler que Mâcon réitère son début de match et marque un nouvel essai (33’) qui sera transformé. Thomas Normand va répondre à son tour par un essai (37’) pour le ROG et voilà le score qui évolue à grande vitesse. 26-12.

Ce sera sur ce score que la mi-temps sera sifflée.

TOTALE REUSSITE POUR MACON

En plus de la complexité évidente du match qui attendait les Grassois au moment du coup d’envoi de la rencontre, les Mâconnais sont sur un véritable nuage. Tout réussi aux locaux et les visiteurs malgré leur courage ne peuvent rivaliser. Mauvaise nouvelle pour le ROG car Mâcon réalise clairement son meilleur match de l’année au dire de l’entraîneur local à la fin du match.

Ce n’est pas moins de quatre essais (47’, 50’, 58’ et 80’) que les Grassois encaisseront sur ce deuxième acte. Certains essais plus difficiles à avaler que d’autres… Comme le dernier par exemple qui arrivera alors que les visiteurs campaient devant la ligne des locaux, avant de subir un terrible contre de quatre-vingt mètres de la part de leur adversaire du jour.

Avec une charnière de haut niveau et un rugby léché, l’équipe de Mâcon n’aura pu être mise en danger qu’à trop peu de reprises. Grasse, ayant malgré tout bataillé ferme avec un courage à toute épreuve n’était malheureusement pas invité à la fête cet après-midi de février.

Score final 52-12 pour le leader de la poule.

L’entraîneur des Grassois, Damien Vacher déclarait ceci après le match : «J’ai dit à mes joueurs qu’il pouvait avoir la tête haute car le match qu’ils ont réalisé n’était pas mauvais. On est simplement tombé sur une grosse équipe qui n’évolue pas au même niveau que nous et qui en plus a vraiment joué le match de sa saison. Une très belle équipe ». Le moral des joueurs est intact et c’est maintenant Dijon le dimanche 4 mars qui viendra affronter notre équipe au stade Perdigon. On vous attend nombreux pour venir les soutenir.

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :