Questions à Enzo RAVANELLO, joueur équipe fanion


« Nous sommes une vraie bande de copains et on a la volonté de faire les choses ensemble. »

20 Oct. 2017 | Joueurs

Comment as-tu vécu cette reprise dimanche dernier ?

C’était un réel plaisir de rejouer après une si longue attente. Sur le match bien sûr j’ai été très satisfait de notre première mi-temps, du contenu et forcément très déçu du second acte bien plus difficile face à une équipe de Mâcon très dense et très puissante. Je suis content d’avoir enchaîné 80 minutes même si ça n’était pas prévu, ça été dur en fin de match car je manque encore un peu de rythme. Sur le plan du jeu, je dois encore prendre des repères collectifs et trouver quelques automatismes mais je suis vraiment ravi d’avoir pu retrouver toutes ces sensations. Il me faut maintenant du temps de jeu avec mes co-équipiers et tout va s’enchaîner.

Comment as-tu vécu tes deux dernières saisons galères ?

Je suis parti de Toulon à Chambéry et tout a très débuté, j’enchaîne deux matchs amicaux et les quatre premiers matchs de la saison avant de me faire les ligaments croisés à l’entraînement. Du coup saison terminée et je décide de rejoindre Grasse en 2016. En début de saison je reprends normalement et rapidement je contracte plusieurs déchirures musculaires à répétitions, ça été vraiment difficile d’enchainer les blessures. Je reprends ensuite en novembre, je fais deux matchs puis à nouveau une torsion au genou et là encore, saison terminée. Compliqué d’enchaîner autant de galères, je me suis posé la question d’arrêter le rugby, c’est vraiment dur de voir tes copains joueurs le dimanche et d’être simple spectateur, c’est difficile à vivre. Et puis après une bonne remise en question, j’ai décidé de reprendre en me disant que je n’avais plus rien à perdre.

Peux-tu nous parler de ton parcours ?

J’ai commencé le rugby au Mourillon près de Toulon et à 13 ans j’ai rejoint le  RC Toulon. J’ai fait toutes les catégories école de rugby jusqu’aux espoirs à Toulon avec deux ans au centre de formation. Ensuite j’ai rejoint Chambéry pour une saison avant d’arriver à Grasse.

Quels objectifs t’es-tu fixé cette année ?

Avant tout reprendre du plaisir et jouer sans prise de tête. Je voulais revenir sur le terrain avec mes potes. Après, l’objectif du club est le maintien donc je vais tout faire pour y parvenir. Dans nos têtes on est déterminé à y parvenir et on va se donner les moyens.

Quel est ton ressenti cette saison sur le groupe et le championnat ?

Nous avons une équipe jeune mais avec beaucoup de qualités, il y une très bon entente entre les joueurs et une bonne concurrence qui pousse tout le monde vers le haut. Il faut continuer à bien travailler et notre qualité de jeu va s’améliorer en fil des matchs. Nous n’avions rien à envier aux autres équipes. Ce qui peut faire la différence cette saison ; nous sommes une vraie bande de copains et on a la volonté de faire les choses ensemble.

Comment abordes-tu ce match à Dijon ?

On y va sans complexe, on sait que ça va être dur face à une bonne équipe mais comme chaque match à l’extérieur, on se déplace pour ramener des points. Sur ce deuxième bloc on a déjà quelques regrets avec seulement un point en deux matchs.

Tu te sens plutôt demi d’ouverture ou demi de mêlée ?

Tant que je suis sur le terrain c’est l’essentiel, j’ai une formation de demi de mêlée mais aucun soucis pour alterner. Le principal c’est de jouer !

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :