« On a manqué d’efficacité en défense » : Interview de Baptiste Bessaignet

05 Avr. 2018 | Joueurs

 

Peux-tu nous faire un retour sur ton parcours rugbystique ?

J’ai commencé le rugby à 9 ans au ROG où j’ai fait toute mon école de rugby. Ensuite, j’ai eu la chance d’évoluer de mes 16 ans à mes 19 ans au RC Toulon, puis jusqu’à mes 22 ans au Biarritz Olympique. Je suis revenu au club en 2014 après mes années « espoir » pour jouer en équipe première de fédérale 2.

 

Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné selon toi lors du dernier match à Nîmes ?

On a manqué d’efficacité en défense avec beaucoup de placages ratés et face à une équipe comme Nîmes cela ne pardonne pas. De plus, la conquête qui est un de nos points forts n’a pas été aussi efficace que lors des matches précédents. On est dans le coup en première mi-temps en rentrant aux vestiaires avec six points de retard seulement. Mais dans le second acte on a payé « cash » nos erreurs défensives.

Sur un plan plus personnel comment juges-tu ta saison ?

Mon début de saison a été mitigé je n’avais plus joué au rugby depuis novembre 2016 à cause d’une blessure à l’épaule, j’ai retrouvé le groupe en septembre et j’ai donc dû me refaire une santé rapidement. Après quelques matches en équipe espoir j’ai vite retrouvé de bonnes sensations et j’ai pu participer à quelques matches avec l’équipe fanion, ce qui était mon principal objectif. Je retrouve mon niveau peu à peu et je prends du plaisir sur le terrain, c’est le principal.

Quelles sont les attentes pour cette fin de saison ?

De pouvoir continuer à jouer avec l’équipe fanion un maximum et tout faire pour obtenir le maintien du club en fédérale 1. On a les cartes en main, ils nous restent trois matches à domicile où nous devrons être intransigeants pour atteindre cet objectif.

Le ROG cela représente pas mal de choses à tes yeux du coup ?

Ça représente énormément. C’est d’abord de superbes souvenirs avec l’école de rugby et mes potes d’enfance comme Yann ou Vincent avec qui je me suis marré lors des déplacements en tournoi le week-end, j’en garde des souvenirs exceptionnels ! Quand j’y pense je me dis qu’on avait de la chance de passer nos week-ends hors de la maison, sans les parents pour faire les quatre cents coups. Depuis mon retour c’est devenu ma deuxième famille, j’ai eu de la chance lors de mon retour avec la montée en fédérale 1 à la clé. Ça restera gravé à vie, pouvoir gagner devant sa famille et avec ses potes c’est tout simplement fantastique.

As-tu une dernière chose à ajouter ?

On va se maintenir ! Ces trois derniers matches vont être déterminants et on va avoir besoin de tout le soutien possible en tribune pour réaliser de belles performances. On va gagner ces matches et continuer l’aventure en fédérale 1.

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :