LES ESPOIRS DU ROG VAINQUEUR DE VIENNE CE DIMANCHE


Le ROG s’impose 13-7.

20 Mar. 2018 | Espoirs

 

C’est encore une fois avec des conditions climatiques difficiles que les espoirs se devaient de remporter ce match pour rester dans la course à la qualification. L’adversaire du jour qui se présentait en tant que leader ce dimanche à Perdigon, voulait confirmer son rang. Mais c’était sans compter sur des Grassois qui avaient décidé de rendre la tâche ardue aux visiteurs Viennois.

DU COMBAT…

Cette première mi-temps est assez longue à démarrer. Les conditions difficiles ne permettent pas au jeu des deux équipes de se développer correctement. C’est un jeu très restrictif auquel nous assistons, un jeu ressemblant plus à du « water-rugby ».

Dans ce cas-là, c’est l’équipe commettant le moins de fautes, notamment sur les phases de ruck qui obtiendra les munitions pour scorer. C’est Vienne qui sort vainqueur dans ce premier acte en récoltant pas moins de cinq pénalités à tenter. Mais le buteur visiteur n’est pas en réussite et manque à chaque fois les opportunités qui lui ont été offertes.

Au contraire les Grassois seront plus réalistes avec seulement une pénalité ratée sur deux récoltées dans cette première période. Louka Esposito ouvrant même le score sur sa deuxième tentative (28’). Grasse 3-0 Vienne.

Avec l’absence de réussite et l’impossibilité de créer du jeu, les actions se recentrent beaucoup sur les mêlées, les rucks, les mauls… On se réchauffe comme on peut et voilà les deux équipes à 14 (36’).

Dans les arrêts de jeu, le ROG obtient une munition à cinq mètres de la ligne adverse. Comme attendu pas d’envolée mais un jeu à une passe qui verra le capitaine grassois Baptiste Bessaignet s’effondrer derrière la ligne (40+1’). Transformation de Louka Esposito et le ROG mène à la pause 10-00.

…ET ENCORE DU COMBAT

On prend les mêmes et on recommence dans cette seconde période. Le jeu à une passe est toujours là, les offensives sont tuées dans l’œuf, le jeu au pied n’éclaire que trop peu la partie et c’est encore une fois le plus restrictif des jeux qui l’emporte. Pas d’autre choix que de faire ainsi avec un terrain bondé d’eau et un ballon dès plus glissant.

Comme Grasse en première mi-temps c’est Vienne qui ce coup-ci à la suite d’une bonne opportunité devant la ligne d’en-but adverse va  inscrire son essai (55’). Changement de buteur et la transformation passe. 10-7.

Une pénalité maquée de part et d’autre et le score n’évolue plus.

A dix minutes du terme, Grasse trouve le bon filon à la suite d’une touche et progresse par un maul et une suite de pick and go. Vienne est en souffrance et l’arbitre va commettre une maladresse en accordant un essai aux Grassois pensant la ligne de but franchie alors qu’il s’agissait de la ligne des cinq mètres ! L’arbitre admet son erreur et accorde alors une mêlée aux rouges et bleus. C’est alors qu’à la surprise générale l’arbitre accorde une pénalité pour Vienne. Cruel pour les Grassois qui étaient dans un temps fort et qui se retrouvent privés d’un essai qui leur tender les bras. Pire que ça, que l’action suivante, les esprits s’échauffent de nouveau et voilà un Grassois exclu définitivement de la partie. En cinq minutes les locaux ont perdu gros.

Malgré tout, le ROG se remet la tête à l’endroit et Benoît Tremeau inscrit enfin des points dans ce deuxième acte grâce à une pénalité (79’). 13-7.

Il y aura bien une dernière tentative des visiteurs mais la défense grassoise restera imperméable malgré le temps humide.

Le ROG s’impose 13-7.

Que cette victoire fût longue à se dessiner pour le ROG. La météo n’ayant clairement pas aidée les acteurs du jour. Victoire cela est tant méritée pour des Grassois plus combatifs et courageux que leurs adversaires. Place maintenant à un déplacement dans le Tarn du côté de Graulhet pour ramener des points. Bravo aux joueurs pour cette performance.

 

 

 

 

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :