« Nous avons besoins de nos supporters » – Valentin Pradalie

17 Nov. 2018 | Joueurs

Peux-tu te présenter pour les supporters qui ne te connaissent pas encore trop bien ?   

Bonjour, je m’appelle Valentin Pradalié je suis né à Castres (Champion de France de Top 14 en titre petit clin d’œil). J’ai commencé le rugby à l’âge de 6 ans au Castres Olympique, de l’école de rugby jusqu’en Espoirs, avant de partir pour ma dernière année espoir à l’US Carcassonne.

Retour sur le match face à Bourgoin, vous revenez avec le point de bonus défensif, comment s’est déroulé cette rencontre ?

Tout d’abord, nous étions fiers d’avoir la chance de jouer dans un stade aussi historique que celui de Pierre-Rajon. Un match presque parfait où il y manquera que la victoire à la fin. Nous avons fais preuve d’une solidarité irréprochable sur le plan défensif. On perd le match de 3 petits points mais ce résultat reste malgré tout encourageant. On va s’en servir comme base de travail pour valider ce qui a été bon et corriger les petites erreurs.

 

Comment abordez-vous le match contre Vienne ?

Le match contre Vienne n’est pas encore vital sur le plan comptable mais il l’est presque. On a besoin de cette victoire pour bien valider nos deux derniers déplacements à Nice et Bourgoin.

Dans quel état d’esprit se trouve le groupe?

Nous nous sommes vite remis au travail, il ne faut surtout pas se contenter d’un point de bonus défensif contre Bourgoin. On est rapidement passer au match suivant, il faut gagner maintenant !

En dehors du sport, tu fais quoi dans ta vie ?

Je suis assistant d’éducation au Collège Carnot à Grasse avec mes acolytes Ciaran & Earvin. Même en dehors du rugby je dois les supporter ! (humour)

As-tu un surnom et si oui, pourquoi ?

Ici à Grasse pas particulièrement mis à part le diminutif de mon prénom « Val ». Simple et Efficace.

Quelle est la compétition qui t’a le plus marqué ?

Il n’y en a pas qu’une seule. Tout d’abord je dirais ma dernière saison en Espoirs au Castres Olympique où nous sommes allés jusqu’en Finale. Mais aussi les sélections en équipe d’Espagne jeunes et la fierté de représenter mes origines maternelles !

As-tu un objectif personnel pour cette année ?

Mon objectif personnel, il est le même pour tout jeune joueur débarquant dans un club de division Fédérale 1. C’est de s’imposer aux fils des matches. Engranger le maximum de temps de jeu afin de continuer d’apprendre et de progresser.

Ce dimanche c’est le dernier match à domicile de la première phase, que dirais-tu aux supporters pour remplir Perdigon?

S’il y a bien un match à cocher sur cette première phase c’est bel et bien ce match, nous avons besoins de nos supporters dans un match plus qu’important et j’espère qu’ils répondront présents ! Allez le ROG !

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :