Résumé ROG – Céret


GRASSE A DU CARACTERE

22 Jan. 2018 | Match

Grasse avait ce dimanche rendez-vous avec l’équipe de Céret. Un rendez-vous que les Azuréens ne devaient absolument pas manquer sous peine d’être franchement mal embarqués pour la suite de la saison. L’objectif était donc des plus simples… La victoire.

 

UN PREMIER ACTE TIMIDE

Dans cette première période Grassois et Cérétans allaient nous offrir un spectacle plutôt timide en termes de jeu. Les défenses prenant le pas sur les attaques, pas mal de pénalités seront sifflées par l’arbitre de la rencontre.

Un début de match qui verra aussi pas mal de casse d’un côté comme de l’autre. Malgré tout, lors de leur première incursion dans le camp grassois, le demi d’ouverture des Pyrénées Orientales inscrira un drop (3’). 0-3.

Drop auquel Ryan Foley répondra pour le ROG par deux pénalités en sept minutes (7’ et 14’) pour porter le score à 6-3 en faveur des locaux.

Le match devient alors un peu fermé, les deux équipes tenteront bien des choses mais en vain. Il faudra attendre une nouvelle pénalité (36’) de Ryan Foley pour le ROG pour que le score évolue. Puis c’est encore une pénalité (39’) cette fois-ci pour Céret qui fera encore bouger le tableau d’affichage. 9-6.

La mi-temps va être sifflée quand Ryan Foley inscrira une autre pénalité (40’)  pour les Grassois. 12-6, c’est le score à la pause.

GRASSE MONTRE LES MUSCLES

Cette fois la deuxième période sera plus enlevée que la première. Les deux équipes se livrant un peu plus. Comme en première mi-temps ce sont les visiteurs qui frapperont les premiers par une pénalité (45’) pour se rapprocher des Grassois. 12-9.

De nouveau, c’est encore Ryan Foley qui permettra au ROG par l’intermédiaire d’une pénalité (52’) de reprendre un peu d’air. 15-9.

S’en suivra alors pour Grasse dix grosses minutes de pression. En effet, les visiteurs bénéficieront d’une pénalité et choisiront la « pénal-touche » plutôt que de tenter les points au pied. A partir de là, les Cérétans vont se lancer à l’assaut de l’en-but rouge et bleu avec beaucoup de motivation et d’abnégation. Des touches, puis des mêlées à répétitions, la tension est palpable surtout quand Rémi Cardon écope d’un carton blanc et voilà Grasse à quatorze. On se dit que les locaux vont craquer car les minutes défilent et c’est tout un stade qui retient son souffle. Mais finalement suite à une erreur des visiteurs et grâce au caractère de la défense grassoise, la ligne d’en-but local restera inviolée. Soulagement et congratulations côté Grassois et grosse déception côté adverse.

Comme un tournant dans ce match c’est maintenant Grasse qui reprend l’ascendant. Céret a eu sa chance et l’a laissée passer. Les actions grassoises se font plus percutantes et rapides. Et suite à un magnifique mouvement initié de leurs propres vingt-deux mètres les grassois vont faire plier la défense adverse. Les trois-quarts passent la surmultipliée et voilà Maxime Burquier (auteur d’une grosse rentrée ce dimanche) qui met le ROG dans l’avancée. Deux temps de jeu plus tard c’est ce même Maxime Burquier qui décalera Mathieu Bonnet-Gonnet sur son aile, un une-deux avec Vincent Cazals et Mathieu Bonnet-Gonnet peut aplatir en terre promise (77’). Ryan Foley ne se prive pas de transformer. Le ROG vient d’assener un gros coup sur la tête de leur adversaire du jour. 22-9.

Sur le renvoi, Céret récupère le ballon. Jetant leurs dernières forces dans la bataille pour espérer revenir, ils vont, à leur grand désarroi, se voir contrés par une interception signé Thomas Demolder qui cinquante mètres plus loin aplatira le ballon en terre promise (79’). Ryan Foley très bon dans l’exercice du tir au but (7/8) va transformer cet essai. 29-9 pour le ROG qui en deux minutes a fait complétement basculer la rencontre.

Une dernière munition dans cette partie pour les visiteurs qui sur la sirène marqueront un essai (80’). Malheureusement le score était déjà acté et le sort de la rencontre scellé. 29-14 ce sera le score final.

 

Il aura fallu patienter ce dimanche à Perdigon pour enfin voir un dénouement heureux pour les Grassois. Félicitation à l’équipe qui a fait preuve de beaucoup de caractère dans ce match. Rendez-vous dimanche prochain avec un déplacement à Vienne en compagnie de l’équipe espoir également. En espérant voir les « Rogistes » confirmer le visage qu’ils ont montré lors de cette rencontre.

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :