Questions à Sébastien MONTEIL, joueur équipe fanion :


"Il faut persévérer, continuer à travailler et aller chercher des points à l’extérieur"

23 Nov. 2017 | Joueurs

Peux-tu nous raconter ton parcours rugbystique ? 

Malgré un attachement depuis tout petit pour ce sport, J’ai débuté le rugby à 19 ans en universitaire quand j’étais en école d’ingénieur à Lyon. J’ai joué pendant 4 saisons avant de rejoindre Antibes en promotion honneur où j’ai évolué pendant 5 ans.

Comment s’est déroulé ton arrivée au ROG ? 

J’étais entraîné par Jock à Antibes et lorsqu’il est partit à Grasse j’ai été tenté de le suivre afin de découvrir un nouveau club et vivre un nouveau challenge surtout. J’avais 27 ans et je voulais voir plus haut en me fixant l’objectif de peut-être jouer un match en équipe première, mais c’était plus un rêve qu’un objectif !

Peux-tu nous raconter tes débuts à Grasse ?

C’était vraiment super, je suis arrivé en équipe réserve avec un très bon groupe et des joueurs très expérimentés. Damien m’a pris sous son aile et j’ai beaucoup appris au contact de joueur tels que Damien Tobias ou Maxime Siraay. On a beaucoup travaillé avec les entraîneurs durant cette période et cela m’a permis de vraiment progresser.

Comment s’est passé ton arrivée dans le groupe première ?

La saison dernière, en milieu d’année il y a eu des blessés en première et j’ai été appelé pour renforcer l’effectif. Je ne m’attendais pas à ça mais je me suis retrouvé titulaire à Castanet très rapidement, c’est un souvenir inoubliable et une sensation incroyable. Mon rêve se réalisait !

Et cette saison, comment s’est passé ton intégration ?

J’ai été intégré dès le début de saison pour la préparation et je fais partie de l’effectif. J’ai pas trop joué au début mais j’ai ensuite su saisir ma chance et là je suis titulaire depuis plusieurs matchs, les coaches ont l’air contents, je suis ravi !

Comment juges-tu cette saison ?

On fait de bonnes choses, on a envie de bien faire mais on reste perfectible. Beaucoup de matchs ont été serrés et n’ont pas forcément tournés en notre faveur. On manque de réussite et puis on a toujours ces moments d’absence qui nous coûte chers à chaque match. Il faut persévérer, continuer à travailler et aller chercher des points à l’extérieur.

Ça représente quoi pour toi de jouer en première à Grasse ?

Au vue de mon parcours, jouer à ce niveau c’était inespéré ! Le ROG c’est un club structuré et je sais ce que ça représente de jouer en première ici, c’est pour ça que je suis très fier.

Articles recommandés

Question à Dorian SALVADO, joueur équipe espoirs :   Le début de saison a été un ...
Questions à Clément RENAUX, demi de mêlée équipe fanion :   Clément, alors ça y est tu es parfaitement remis de ta blessure à l’épaule ? Oui, je suis ...
Voici les photos officielles de nos Gagatchous Saison 2018 - 2019 :