« Demain, j’ai envie de voir Perdigon plein à craquer » : Damien Vacher

21 Avr. 2018 | Le Club

Damien, peux-tu nous faire un retour rapide sur la victoire face à l’ASVEL ? 

Ce match était le quatrième d’une longue série de cinq match et on sentait les joueurs fatigués donc l’objectif principal était la gagne. On aurait pu prendre le point de bonus si on s’était rendu la tâche plus facile. À 24 à 10 c’était encore jouable, mais quelques mauvais choix et trop de précipitation ont fait qu’on s’est mis en danger et qu’on a encaissé un essai en fin de match.

Allez-vous changer quelque chose dans la préparation du match contre Dijon ?

On ne va rien changer à part accentuer la semaine sur le repos. La récupération du lundi soir fait du bien à tout le monde et la séance du mardi a été plus light. On a laissé le jeudi de repos, et vendredi était consacré à la mise en place habituelle. Pour ce match, l’important est que les joueurs soient le plus frais possible dimanche à 15h.

Quels vont être les mots d’ordres pour ce dernier match de la saison régulière ?

Comme toujours c’est gagner et ne rien regretter. On n’a pas notre destin complètement entre nos mains mais on doit mettre toutes les chances de notre côté. On ne doit pas sortir frustré de ce match en se disant qu’on va passer par les play-down. Dijon est une équipe très solide, et il faudra faire preuve de solidarité et de courage. Je veux aussi que les joueurs s’amusent et se fassent plaisir. La saison a été longue et je veux que ce match soit le dernier d’une belle aventure.

As-tu un message à faire passer aux supporters ? 

Tout d’abord, j’aimerai faire taire certaines rumeurs sur une possible tendance de Thomas Barberis. Mais surtout pour demain, c’est peut-être le match le plus important de la saison et j’ai envie de voir Perdigon plein à craquer. Les joueurs se sont investis pour faire venir une bandas et le club a organisé des animations sympa. J’espère qu’il y aura une belle communion entre toute une ville et les joueurs, que le public sera bruyant de la première à la dernière minute, et qu’a la fin on fasse la fête tous ensemble.

Articles recommandés

L’équipe des espoirs du ROG a retrouvé le chemin de l’entraînement depuis le début du mois d’août. Cette année le staff sera composé de deux ...
Questions à Etienne BILLAUD, demi de mêlée, équipe fanion :   Peux-tu nous dire ce que ...
Notre école de rugby labellisée FFR accueille tous les enfants dès 5 ans : U6 : Année de ...